Australie : viagogo condamné à 7 millions de dollars AU pour pratiques trompeuses

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Viagogo a été condamné à une amende de 4,3 millions d’euros (7 millions de dollars australiens) en Australie, pour pratiques commerciales trompeuses ou frauduleuses. 

La firme a été assigné en justice par l’Autorité de la Concurrence et des Consommateurs australienne (ACCA), pour avoir mentionné être un revendeur “officiel” de certains concerts et avoir adopté des pratiques relevant du marketing de la rareté en indiquant que le stock de billets disponibles à la vente était très presque épuisé. Viagogo a aussi été condamné pour ‘drip pricing’, cette pratique qui consiste à afficher un prix de vente sans les taxes et frais de dossier, ajoutés à la toute fin du processus d’achat. Ces frais supplémentaires représentaient environ 27% du total du prix du billet. 

Par ailleurs, à l’annonce de la condamnation, le juge a déclaré que “viagogo donnait l’apparence d’être une entreprise indifférente aux intérêts des consommateurs australiens, qui place son profit au-dessus de leurs intérêts, même lorsqu’elle est consciente du risque de préjudice.” 

En plus de l’amende, viagogo doit également se mettre en conformité avec la loi de consommateur australienne et rembourser les frais de justice de l’Autorité de la Concurrence australienne. 

Le directeur de l’ACCA Rob Sims a déclaré : “L’amende de 7 millions de dollars australiens envoie un signal fort aux entreprises comme Viagogo : elles ne peuvent pas se permettre de tirer profit en induisant les consommateurs australiens en erreur sur le prix des billets qu’ils vendent ou avec d’autres comportements trompeurs.”

Interrogé, un porte-parole de viagogo a déclaré que cette condamnation portait sur des faits datant de 2017, et que depuis, la plateforme était en règle. “Nous examinons attentivement la décision d’aujourd’hui et pour cette raison, nous ne pouvons pas faire d’autres commentaires pour le moment.” 

Source : The Ticketing Business 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page