La Commission des Affaires néo-zélandaise peut repartir en justice contre viagogo

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Viagogo n’est pas inconnu au Pacifique. Depuis 2018, la commission des affaires néo-zélandaise tente de condamner la plateforme de revente pour pratiques commerciales trompeuses.

Déjà acquitté en février 2019, la Commission avait fait appel en avril dernier de cette décision de la Haute Cour, qui avait invalidé l’injonction judiciaire, car viagogo n’avait pas été officiellement notifié de celle-ci. 

Renversement de situation : la cour d’appel a invalidé la décision de la Haute Cour de justice néo-zélandaise. La Commission des Affaires n’a plus besoin de faire appel de la décision et peut désormais continuer son procès contre la place de marché. 

En revanche, la Cour d’appel met en avant les modifications de viagogo pour répondre aux préoccupations de la Commission des Affaires. « La Commission devra examiner les modifications apportées au site web de viagogo avant de décider de donner suite à la demande d’injonction », a déclaré un porte-parole. 

Procès, pas procès ? Dernièrement, viagogo semble se conformer aux réglementations de chacun des pays qui l’ont accusé devant la justice, et le nombre d’actions judiciaires contre l’entreprise est radicalement en baisse… 

Source : The Ticketing Business

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page