Tomorowland annulé, malgré toutes les précautions des organisateurs

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le mercredi 23 juin, le festival belge Tomorowland a annoncé l’annulation de son édition 2021. 

Le festival avait prévu de rouvrir ses portes, après trois éditions annulées en raison de la pandémie, à la fin du mois d’août. Pour assurer la sécurité des participants, le Certificat Covid numérique et le Covid Safe Ticket ont été mis en place. L’accès de l’événement était donc conditionné une preuve de vaccination complète pour les participants uniquement européen, ou un test PCR négatif pour les ressortissants belges, qui devaient être contrôlés par la sécurité du festival pour “décharger la police concernant les contrôles d’identité”. 

Néanmoins, le 17 juin, la mairie de Boom et Rumst ont refusé de délivrer le permis pour organiser le festival, “une surprise totale” pour les organisateurs du festival, qui rappellent que les gouvernements fédéral et flamand donné “leur feu vert” et que de “nombreux services cruciaux” (pompiers, services médicaux) avaient également émis une recommandation positive. Par ailleurs, le décret ministériel qui autorise les événements jusqu’à 75 000 visiteurs par jour a également été publié. 

Les maires de Boom et Rumst ont cependant jugé que l’organisation d’un tel événement était trop dangereux. «Je trouverais très difficile, à titre personnel, si une épidémie locale éclatait à la suite de Tomorrowland en faisant des victimes. Nos principales préoccupations sont la situation épidémiologique et les risques pour la population locale», a déclaré le maire de Boom. «Tomorrowland est chez nous depuis des années et nous espérons le voir revenir en 2022. Mais cette fois, c’est trop tôt, la situation épidémiologique n’est pas encore totalement sous contrôle et nous n’avons pas non plus la certitude qu’elle le sera à la fin du mois d’août », a commenté le maire de Rumst. 

Les organisateurs de Tomorowland assurent avoir consulté toutes les parties prenantes pour mettre en place un protocole sanitaire efficace. Ils déplorent que seul “l’absence d’un avis virologique équilibré et conforme à notre cadre organisationnel strict” manque à leur demande auprès des municipalités, qui ont donc refusé que l’événement ait lieu. 

Les organisateurs ont donc décidé de reporter l’édition de Tomorowland à 2022. Les organisateurs assurent de ne pas engager de “bataille juridique” avec les communes concernées et ils ne feront pas appel de la décision des maires. 

 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page