[Justice] viagogo est accusé de fraude en Suisse

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La Fondation de Protection des Consommateurs de Bern en Suisse vient de déposer plainte contre viagogo pour fraude et pratiques anti-concurrentielles. 

La Fondation reproche à la plateforme de billetterie secondaire pour avoir laissé en vente des billets pour des concerts annulés en raison du contexte sanitaire. Les spectateurs qui auraient acheté ces billets auraient été confrontés en premier lieu au refus de viagogo de les rembourser, avant que la plateforme ne déclenche un processus de remboursement long de plusieurs mois. Ces “profits sournois doivent être interdits de toute urgence” selon la Fondation, qui affirme ainsi que viagogo profite “du chaos et de la confusion” crée par la pandémie et les différentes restrictions selon les pays. 

Suite à cette plainte, viagogo a déclaré que ces mises en vente pour des événements annulés étaient des erreurs et que tous les consommateurs seraient remboursés totalement. 

« Il est encourageant de voir l’organisme suisse de protection des consommateurs intensifier ses poursuites pénales, s’ajoutant ainsi aux 60 affaires judiciaires et initiatives contre des plateformes de billetterie secondaire qui ont eu lieu à travers l’Europe ces dernières années. », a déclaré Sam Shemtob, président de la FEAT.  

Ce n’est qu’une plainte de plus contre la plateforme de revente à travers le monde, mais c’est la première fois que la Suisse, où est basé le siège social de viagogo, prend des mesures juridiques. Néanmoins, la dernière affaire juridique de viagogo dans la pays avait statué que viagogo était suffisamment transparent et n’avait jamais indiqué être un vendeur de billetterie primaire. Est-ce que cette plainte pourrait alors être prise en compte par le tribunal de Bern ? 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page