[Poisson d’avril] Suite aux annonces du Président de la République hier soir à 20 heures, le gouvernement va mettre en place un calendrier de reprise des spectacles et de nouvelles aides financières pour le secteur

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La montée des occupations de théâtres et les nombreuses sollicitations des syndicats professionnels ces dernières semaines ont amenés les ministères de la Culture, du Travail et de l’Economie à se réunir en conseil exceptionnel afin de convaincre l’Elysée de décider d’un calendrier de reprise du secteur culturel et de compléter les aides auprès des intermittents et des professionnels de l’événementiel. 

  • Le gouvernement doit ainsi annoncé une reprise à 100% en capacité sans distanciation physique, à partir du 21 juin 2021, fête de la Musique. Seront concernés tous les établissements culturels de moins de 2500 spectateurs. A compter du 1er juillet, les salles de plus de 2500 spectateurs pourraient reprendre. 

  • Les événements en plein air pourront se tenir à 100% de leur capacité dès le 21 juin, le port du masque restant obligatoire. 

  • L’année blanche est prolongée : tous les intermittents pourront bénéficier d’une prolongation de leurs droits jusqu’au 31 août 2022. Le gouvernement a également consenti à ne pas renégocier les annexes 8 et 10 de l’assurance chômage qui régissent le statut d’intermittent, dans le cadre de la loi sur la réforme du chômage. 

  • Le Fonds d’urgence FUSSAT, destiné aux intermittents qui ne peuvent bénéficier de l’année blanche, sera à nouveau abondé de 20 millions d’euros ce qui permettra notamment de soutenir financièrement les primo-intermittents jusqu’à la fin de l’année 2022. 

  • Un plan pour l’emploi dans le secteur culturel, notamment pour les intermittents, doit également être discuté ces prochains jours avec les représentants des organisations syndicales. Le projet devrait être présenté d’ici la fin du mois d’avril. 

  • Enfin, le plan de relance du gouvernement est augmenté de 50 millions d’euros uniquement pour les structures culturelles. Les critères d’allocation des aides gouvernementales ont également été ouverts ce qui permettra de prendre en charge de manière rétroactive toutes les aides dont les entreprises n’avaient pas pu bénéficier auparavant. 

Le décret sera approuvé par l’Assemblée Nationale lors d’un vote exceptionnel qui aura lieu aujourd’hui même, lors de la séance de ce jeudi 1er avril. 

En cette date symbolique, ne lâchons rien, l’union fait la force !

Mais aussi, souhaitons un prompt rétablissement à notre ministre de la Culture, Roselyne Bachelot.

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page