[Presse] Nantes. Les clubs en quête de reconnaissance culturelle

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Ces établissements de nuit, qui organisent concerts et soirées clubbing, ont été entendus par le ministère de la Culture. Le Warehouse, à Nantes, participait à cette première réunion.

Trente-sept clubs français, aujourd’hui fermés, se battent pour faire valoir leur spécificité. Accueillant, avant l’arrivée du Covid-19, soirées clubbing et concerts, ils se revendiquent comme des lieux culturels, « maillons essentiel de la diffusion et de la création artistique ».

Ils mettent aussi en exergue le poids économique de leur filière : « En 2019, plus de 60 millions d’euros de chiffre d’affaires, pour trois millions de visiteurs annuels et 1 000 emplois directs ou indirects. »

Mardi 23 février, soutenus par le collectif Culture bar-bars, ils ont expliqué leur métier à la conseillère de la ministre Roselyne Bachelot. Lire la suite >> 

Source : Ouest France

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page