[Presse] Un festival de musique Covid-compatible cet été ? À quoi ça pourrait ressembler

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Alors que le printemps arrive, les gros festivals de musique s’inquiètent de leur édition 2021 face à la situation épidémique du coronavirus. Plusieurs expérimentations sont prévues.

[…]

Le casse-tête des gros festivals en plein air

Si les gros festivals en extérieur sont plus compliqués, c’est parce qu’ils ont tendance à se tenir debout et à générer des flux difficiles à gérer. “Les normes sanitaires ne sont pas de la même nature. Vous avez une masse de population de plusieurs milliers de personnes”, expliquait ainsi Roselyne Bachelot. Avec potentiellement à la clef aussi, une plus grande proportion de personnes désinhibées auxquelles il est plus difficile de faire respecter les consignes.

Si la ministre a déjà exclu de rendre obligatoire le passeport vaccinal, parmi les pistes qui pourraient être exploitées figure celle d’un dépistage obligatoire avant d’entrer sur le site. Proposée par le Hellfest dans sa lettre ouverte, l’idée soulève cependant plusieurs questions.

Dans le cas d’un événement sur plusieurs jours ou qui attire plus de 150.000 personnes – comme les Eurockéennes, les Vieilles Charrues ou le festival interceltique de Lorient – cela demanderait des moyens logistiques et humains importants et éventuellement des opérations de coordination avec les laboratoires locaux s’il s’agit de test PCR. Les festivaliers et les équipes devront-ils être testés tous les jours ou vivre dans une “bulle sanitaire” afin d’éviter les contaminations extérieures?

En France, le festival We Love Green a de son côté lancé un sondage auprès de son public et plusieurs questions concernent la possibilité d’un test, dont une qui demande notamment si les festivaliers accepteraient de payer plus cher un billet s’il comprenait un test. 

À cet égard, les tests antigéniques, plus rapides, mais moins fiables, feraient plutôt figure de favori. Sur l’Isle de Wight, le Toogether festival, qui accueille en moyenne 20.000 personnes chaque année, a fait le choix de maintenir son édition 2021 avec une station de tests antigéniques à l’entrée. Il faudra absolument qu’il soit négatif et il sera valable pour les trois jours du festival, camping ou non. Lire la suite >>

Source : Huffingtonpost

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page