Les Pays-Bas et la Flandre belges déploient des mesures pour les festivals

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les Pays-Bas ont reconfiné leur population depuis quelques mois déjà, mais le gouvernement prépare déjà l’été avec un objectif : permettre l’organisation de festivals à partir du 1er juillet 2021. 

Mais le gouvernement néerlandais reste prudent et a dévoilé un fonds d’indemnité de 300 millions d’euros, qui permettra de couvrir l’annulation des festivals de plus de 3000 personnes prévus entre le 1er juillet et le 31 décembre 2021. 

« [Ce fonds] est une lumière d’espoir pour les organisateurs de festivals. […] L’industrie de l’événementiel est depuis longtemps au point mort en raison du coronavirus. Une garantie est nécessaire pour le remettre sur les rails. », a déclaré  Ingrid van Engelshoven, ministre néerlandaise de la Culture. 

Depuis, de nombreux festivals néerlandais prévus au printemps ont décidé de reporter leurs événements à l’été ou à l’automne pour pouvoir profiter, en cas de besoin, de ce fonds d’indemnité. 

Juste à côté, la région de Flandres en Belgique a préféré d’autres mesures afin de soutenir les festivals estivaux. Le Ministère de la Culture flamand a choisi d’allouer 50 millions d’euros de crédits aux événements « pour redémarrer le secteur et offrir une assurance contre le risque d’organiser un événement en des temps incertains ». Concrètement, les organisateurs d’événements peuvent souscrire un prêt entre 800 000 € et 1,8 millions d’euros auprès du Ministère. 10 millions d’euros sont également réservés aux petits festivals de musique pour qu’ils puissent aménager leur site. 

Le gouvernement a par ailleurs annoncé que des annonces seraient faites mi-mars pour les festivals, afin de leur donner plus de clarté sur les mois à venir. 

En France, la Ministre de la Culture Roselyne Bachelot doit s’entretenir ces prochains jours avec les organisateurs de festivals. 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page