[Juridique] viagogo n’est pas responsable des billets vendus sur sa plateforme selon la Suisse

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

En Suisse, le tribunal fédéral a rejeté la plainte du Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) contre viagogo, qui avait intenté un procès contre la plateforme de revente en 2017 pour vente de billets invalides, et pratiques trompeuses. En effet, plusieurs plaintes faisaient état de consommateurs ayant acheté des billets à des prix élevés sur la plateforme qui ne recevaient pas leur billet avant la date de l’événement ou se faisaient refouler à l’entrée. 

Le tribunal fédéral a estimé que viagogo n’était pas responsable de ces pratiques, et que les clients de la plateforme étaient en mesure de voir et de comprendre que viagogo n’est pas le vendeur de ces billets, et ne trompait donc pas les consommateurs. viagogo “ne fournit pas autrement de fausses informations sur elle-même et son modèle commercial”. 

Suite à cette décision, un porte-parole de viagogo a déclaré : “viagogo est très satisfait de la décision du Tribunal fédéral suisse en sa faveur. Bien que nous regrettions que ces questions aient nécessité beaucoup de temps des deux côtés, nous sommes convaincus que la conclusion de la Cour met en évidence le travail complet de Viagogo au cours des dernières années pour répondre aux préoccupations des régulateurs. viagogo a bon espoir de pouvoir désormais entretenir une relation solide et positive avec le SECO pour continuer à protéger les consommateurs suisses à l’avenir.”  

Une première pour viagogo qui se voit reconnaître, via cette décision judiciaire, son statut d’hébergeur, non responsable des produits mis en vente sur sa plateforme. Sara Stalder, directrice générale de la Fondation pour la protection des consommateurs en Suisse a souligné : « Cette décision couvre les acteurs qui sont impliqués dans le marché de la revente de billets de manière discutable et non transparente. »

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page