Quand électro et livestream permettent d’explorer les frontières du numérique

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Parmi toutes les expérimentations qui sont faites grâce aux concerts et événements livestream, on voit se développer de nouvelles technologies : video-mapping, génération d’avatars, immersion dans un jeu vidéo… Le format livestream permet aux artistes et aux producteurs d’imaginer de nouvelles scénographies et de nouvelles manières d’écouter de la musique. Aujourd’hui, nous vous présentons trois événements en livestream qui ont su exploiter la contrainte des concerts à distance à travers de nouvelles technologies. A noter que ces trois expérimentations proposent de la musique électronique…  Liste non-exhaustive. 

Exemple en Allemagne, où le club Boothaus propose des soirées immersives en réalité virtuelle, avec Sansar, une société d’événements virtuels. Le club iconique de Berlin a été entièrement recréé pour permettre aux spectateurs en mal de clubbing de se défouler sur la piste, depuis chez eux. L’expérience est accessible via un casque de réalité virtuelle, mais peut aussi être suivie en direct sur Facebook et YouTube. 

“Nous sommes ravis de partager cette expérience de réalité virtuelle pour la communauté internationale de dance. C’est un projet sur lequel nous travaillons depuis longtemps et révéler aujourd’hui semble plus important que jamais. Ce projet de réalité virtuelle place à nouveau Bootshaus à la pointe de l’industrie et c’est un honneur de faire équipe avec certains des principaux acteurs du secteur pour proposer une collection exceptionnelle d’événements qui peuvent être vécus à domicile dans le monde entier. », a déclaré Fabian Thylmann, propriétaire du Bootshaus. 

En France, le Studio des Sons Animés, en région parisienne, a adapté la technologie sonore binaurale au livestream, qui permet à l’auditeur d’écouter le concert en live en 3 dimensions. Pas besoin de matériel spécifique, il suffit d’assister au concert d’Elephantmat les vendredis soir sur Facebook avec un casque ou des écouteurs. Alors que les technologies de spatialisation sonore restent encore limitées dans les salles de concert, le livestream permet de faire découvrir une autre écoute de la musique. 

Enfin, Neon vient de lancer un concours de VJing en livestream, soit la création d’images en tant réel en synchronisation avec de la musique. L’artiste Romane Santarrelli s’est ainsi produite en live au Double Mixte à Villeurbanne (69) et son set était retransmis en direct sur les réseaux sociaux de Neon. Pendant ce temps, 4 crews de VJing ont crée et diffusé leurs créations vidéo en direct, derrière le set-up de l’artiste. 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page