COVID-19 : Ticketmaster US ne va pas obliger les spectateurs à se faire vacciner (mais pourra peut-être vérifier)

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Des tests de vaccins contre le COVID-19 se sont révélés prometteurs et pleins d’espoir pour le secteur de l’événementiel. Après les différentes annonces de laboratoires, même si “l’heure n’est pas à la complaisance” selon l’OMS, les actions de grands groupes comme Ticketmaster ou Eventim se sont ainsi envolées. Et avec, des informations un peu à la va vite. 

Ticketmaster US a en effet annoncé à Billboard qu’il prévoyait un retour des concerts à la normale pour l’été 2021, grâce à la vaccination. Le géant a ainsi annoncé son intention de contrôler si un spectateur a été vacciné ou le résultat de son test au COVID-19, via son application de billetterie en collaboration avec des sociétés tierces de santé et des fournisseurs de tests et vaccins. 

Concrètement, Ticketmaster US a commencé à travailler sur une intégration, qui permettrait aux spectateurs, après leur vaccin ou test, de demander au laboratoire d’en informer des compagnies telles que CLEAR ou IBM, qui transmettraient ensuite ces informations à Ticketmaster pour émettre un billet valide. Ticketmaster n’aurait pas accès aux données médicales des fans et ne les stockerait pas et ne recevrait que la vérification du fait qu’un fan est autorisé à assister à un événement à une date donnée. 

Pour l’instant, les autorités américaines n’ont pas autorisé des entreprises tierces à fournir la technologie nécessaire pour donner des résultats de vaccination en temps réel. Mais pour Mark Yovich, président de Ticketmaster, cela ne saurait tarder : « Nous voyons déjà de nombreux prestataires de soins de santé se préparer à gérer le contrôle des vaccins ou des tests, qui pourraient ensuite être liés à un billet. L’objectif de Ticketmaster est de fournir suffisamment de flexibilité et d’options pour démarrer la reprise des événements. Nous travaillons sur des intégrations à notre API pour exploiter les meilleures solutions pour réussir cette reprise, en se basant sur les autorisations par les institutions.” 

L’annonce a fait grand bruit : même si Ticketmaster US a indiqué que le travail autour de cette vérification était en cours, beaucoup ont compris que Live Nation allait imposer la vaccination contre le COVID-19 pour les spectateurs de ses concerts.

La maison-mère a dû clarifier ses propos et préciser que Ticketmaster n’allait “absolument pas” imposer des vaccins ou des tests pour ses événements, et qu’il “n’avait en aucun cas le pouvoir” de définir des politiques de santé. “Ticketmaster continue de travailler avec les organisateurs d’événements sur toutes les mesures de sécurité et il appartiendra à chaque organisateur d’événements de définir ses exigences futures, en fonction de leurs préférences et des directives sanitaires locales.”

Bref, Ticketmaster travaille à des intégrations technologiques sur le statut de vaccination de ses spectateurs, une “piste potentielle” pour accélérer la reprise. Mais ce n’est qu’une partie de son arsenal, déjà déployé via sa suite SmartEvent. 

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page