[Presse] Budget culture : Roselyne Bachelot obtient une augmentation de 167 millions d’euros pour son ministère

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le budget 2021 du ministère de la culture va connaître un bond inédit en disposant, en 2021, de 3,82 milliards de crédits.

« Roselyne, elle sait mordre ! » Venue de Bercy, la phrase résonne comme un coup de chapeau pour la ministre de la culture, Roselyne Bachelot, dont le budget 2021 va connaître un bond inédit. L’an prochain, son ministère disposera de 167 millions d’euros de plus à dépenser, hors audiovisuel public, pour un total de 3,82 milliards d’euros. Soit une augmentation de 4,8 %. Pour le budget 2020, son prédécesseur, Franck Riester, avait obtenu une rallonge de 73 millions d’euros (+ 2 %), tandis que Françoise Nyssen avait « seulement » gagné 17 millions d’euros (+ 0,5 %) pour 2019.

« C’est un budget tout à fait exceptionnel par son ampleur », s’est elle-même félicitée Mme Bachelot lors de la présentation, lundi 28 septembre, des crédits alloués à son ministère. « Des moyens sans précédent » rendus nécessaires par « le moment critique » que connaît le monde de la culture, l’un des plus affectés par la crise sanitaire, estime la ministre, qui se dit déterminée à agir de façon « immédiate, résolue, efficace ». Dans un rapport publié le 6 juillet, le ministère avait estimé que l’épidémie de Covid-19 engendrerait une perte de 25 % de l’activité du secteur en 2020, soit un manque à gagner de 22,3 milliards d’euros.

« Répartition équitable »

Signe de cette attention portée à la crise sanitaire, Roselyne Bachelot assure que « tous les champs du ministère seront concernés par cette hausse » et qu’elle n’érigera pas de priorités. Le patrimoine bénéficiera ainsi de 42,8 millions d’euros supplémentaires. Le « plan cathédrales » passera à 50 millions d’euros par an, contre 40 millions auparavant, et les musées seront dotés de 52 millions d’euros pour financer leur rénovation. Trente millions d’euros seront également alloués aux bibliothèques, pour continuer d’étendre leurs horaires d’ouverture, et 59 millions au Pass culture, qui doit permettre à tous les jeunes de 18 ans de bénéficier d’un chèque pour « consommer » de la culture. Lire la suite >>

Source : Le Monde

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page