Pôle Emploi ne veut plus d’intermittents affiliés chez SMart

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

“Certains mettent tout en œuvre pour aider les artistes et techniciens du spectacle, d’autres pas. Le 31 août dernier, un directeur de service de Pôle emploi a envoyé un courrier stupéfiant à des milliers d’artistes de toute la France.” 

Dans un article, publié sur le blog de Mediapart, Yann Gaudin a fait part du futur plutôt incertain des intermittents. Parce que la loi rend les choses un peu compliqué pour les bars et restaurants qui veulent faire jouer des artistes dans leurs locaux, certains artistes 

passent ainsi par Smart, une société de portage, qui leur permet de recourir à une société de production qu’on peut définir comme « occasionnelle ».

Or, Pôle Emploi ne veut plus entendre parler de Smart : à compter du 1er octobre 2020, plus aucun contrat avec SMart ne serait comptabilisé pour l’intermittence. Et ce, sans aucune décision juridique à l’appui. 

Vous pouvez lire l’article complet ici >> 

Source : SMart

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page