[Presse] Surendettée, la troupe canadienne du Cirque du Soleil se restructure pour sa mise en vente aux enchères

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La vente aux enchères du groupe est prévue dans 45 jours.

Endettée jusqu’au cou et privée de représentations depuis des mois par la pandémie de coronavirus, la troupe canadienne du Cirque du Soleil a demandé une protection des tribunaux contre ses créanciers afin de sortir la tête de l’eau. La vente aux enchères du groupe est prévue dans 45 jours.

L’établissement en grande difficulté

Traînant une dette de plus de 1 milliard de dollars américains, le groupe a demandé la protection des tribunaux contre ses créanciers, en vue d’une restructuration. La demande doit être entendue ce mardi 30 juin 2020 par la Cour supérieure du Québec. L’entreprise demandera, en cas d’acceptation, sa reconnaissance provisoire immédiate aux États-Unis. 

« Cela permet aux gens qui veulent reprendre l’entreprise de se manifester« , a expliqué à l’AFP Daniel Lamarre, PDG du Groupe Cirque du Soleil. M. Lamarre a ajouté que cinq à six groupes, canadiens comme étrangers, s’étaient montrés intéressés.

Dans le même temps, les actionnaires actuels du Cirque du Soleil, avec l’aide d’Investissement Québec, ont déposé une proposition d’achat. « C’est pour ça que je peux garantir aujourd’hui l’avenir du Cirque, parce que eux (les actionnaires) se sont engagés à réinvestir 300 millions de dollars américains pour assurer la survie de l’entreprise« , a expliqué M. Lamarre. Cette convention d’achat prévoit l’acquisition de la quasi-totalité des actifs du Groupe Cirque du Soleil.

Qui rachètera le Cirque du Soleil ?

« Tous les engagements » pris par les actionnaires actuels « sont fermes, le financement requis a été obtenu« , a indiqué la troupe dans un communiqué séparé. L’offre « fournira au Cirque du Soleil les capitaux et les ressources nécessaires pour stabiliser et relancer l’entreprise« , tout en préservant « le caractère québécois de la marque » fondée dans la province francophone en 1984. Lire la suite >>

Source : Franceinfo

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page