[Vidéo] United We Stream : un live electro pour sauver clubs et DJs de la faillite

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Financés grâce aux dons, les organisateurs du projet diffusent en direct sur Internet des DJ sets inédits pour soutenir les acteurs d’un secteur mis à mal par l’épidémie du coronavirus.

Bloqués à domicile derrière leurs platines en attendant la réouverture des clubs, les DJs se sentent toujours confinés. Tandis que l’épidémie de coronavirus recule en Europe, eux n’attendent qu’une chose : que la fête reprenne.

Pour soutenir financièrement la scène électronique tout en recréant du lien avec les noctambules, un collectif berlinois a lancé United We Stream, une opération caritative devenue aujourd’hui un mouvement mondial. Grâce aux donations des amoureux du clubbing, ses organisateurs diffusent des Dj sets inédits en live sur Internet.

Pour sa première édition à Paris, United We Stream s’est installé à la Java (Paris X) où sont venus se produire Boom Bass (Cassius), Kiddy Smile, Crystallmess, Miley Serious et Crame. « Deux, trois, cinq mois sans travailler, financièrement c’est une folie! », s’inquiète Hubert Blanc-Francard alias Boom Bass, qui lui peut compter sur la vente des disques de son groupe Cassius pour obtenir un revenu et tenir.

« C’est une période dure, admet Christelle Oyiri (Crystallmess), […] pour beaucoup de jeunes artistes comme moi, 2020 c’était aussi l’année où l’on voulait vraiment se lancer et être plus reconnus par la profession. »

Suite aux fermetures définitives du VIP Room et de Dehors Brut, les artistes craignent une hécatombe. « Surtout que derrière, on sait bien qu’à la réouverture on ne repartira pas comme en 40, […] il va falloir tout refaire, ça va être long », assure Boom Bass. Lire la suite >>

Source : Le Parisien

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page