[Presse] La Sacem va rémunérer les livestreams

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le 18 mai, la Sacem, l’organisme de distribution des droits d’auteurs en France, a annoncé dans un communiqué la rémunération future des concerts donnés en streaming via YouTube, Facebook ou Instagram.

Tout le monde s’est mis au livestream. L’annulation des concerts, festivals et clubs a poussé l’ensemble des musiciens à se tourner vers cette pratique jusque-là marginale. Un pis-aller, certes, qui a néanmoins permis aux artistes de garder un contact avec leur public, voire de repenser leur pratique, à l’image de Bob Sinclar. Grandes stars, indépendants, tout le monde a dû se réinventer. Tsugi a également accompagné ce mouvement, à travers le Maison Tsugi Festival.

Bien souvent, ces concerts virtuels ont été donnés gratuitement, ou presque, les revenus engendrés par cette pratique étant très limités. Mais cela va finir par payer, puisque la Sacem a annoncé le 18 mai dans un communiqué vouloir rémunérer les artistes en droits d’auteurs. L’annonce est rétroactive, concernant tout concert virtuel donné depuis le 15 mars 2020. Elle ne concerne pour le moment que YouTube et Facebook (et donc Instagram, propriété de Facebook), bien que, selon la Sacem, des négociations avec d’autres plateformes soient en cours. Lire la suite >>

Source : Tsugi

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page