[Brève] Coronavirus : les producteurs de concerts n’y comprennent plus rien

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Après avoir annoncé l’annulation de tous les gros rassemblements jusqu’à fin mai, un nouvel arrêté limite l’interdiction au 15 avril. Sauf que les organisateurs ont déjà reporté des spectacles.

Il faut tout annuler. Et puis finalement non. Deux pas en avant, un en arrière. Il y a encore quelques heures, face à la propagation du coronavirus, tous les rassemblements de plus de 5000 personnes devaient être annulés jusqu’au 31 mai. Mais depuis ce samedi 7 mars un arrêté les interdit finalement uniquement jusqu’au 15 avril. Une bonne nouvelle? Pas tant que ça pour les producteurs de concerts qui avaient pris les devants et déjà reporté certaines tournées, comme celle de Patrick Bruel prévue initialement en mai est, par exemple, reprogrammée en novembre.

« Il n’y a aucune logique peste un gros producteur de concerts. Tout cela est complètement désorganisé. On ne nous explique pas pourquoi ce sont les rassemblements de 5000 personnes qui sont concernés, ni pourquoi tout est annulé jusqu’à fin mai. Et maintenant, on nous sort le 15 avril. Sauf que l’on a déjà pris les devants, annulé ou reporté des shows. Et il est trop tard, et même trop risqué de revenir aux dates initiales. Qui nous dit que l’interdiction ne va pas finalement se prolonger? Et pourquoi soudain la période est plus courte? C’est à se demander s’il n’y a pas eu de lobbying de gros événements, comme Roland-Garros ou le Festival de Cannes qui ont lieu fin mai. »

Lire la suite >>

Source : Le Parisien

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page