[Brève] Grèves : le secteur culturel parisien inégalement touché

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Avec la grève des transports, la fin d’année aura été à hauts risques pour le secteur de la culture, alors que traditionnellement cette période de fêtes est intense. Et ce, alors même que décembre 2018 avait déjà été impacté par les gilets jaunes. Les résultats sont finalement mitigés.

« L’impact des grèves des transports pour les théâtres n’est finalement pas si significatif », se rassure Jean-Marc Dumontet , le patron de plusieurs scènes parisiennes. Mieux, contrairement au secteur de l’hôtellerie-restauration davantage touché par ce mouvement social que par celui des « gilets jaunes », la situation n’est pas si mauvaise sur les planches.

Les spectacles à l’affiche de longue date, réservés avant les grèves, s’en sortent mieux que les autres. « Edmond » au Palais Royal a ainsi enregistré 27.950 euros de billetterie le 26 décembre contre 28.510 un an plus tôt. Idem pour « Les Faux British », au Saint Georges, qui a rapporté ce même jour 16.100 euros, contre 15.880 il y a un an. La reprise de « Art », de Yasmina Reza, au Théâtre Antoine, affiche 35.300 euros de recette.

Lire la suite >>

Source : lesechos.fr

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page