[Brève] S’inspirer de l’Asie pour l’organisation d’événements sportifs ?

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Alors que va débuter la Coupe du monde des clubs de la FIFA à Doha à laquelle participe l’Espérance sportive de Tunis, dans quelques jours, Ahmed Arbib, dirigeant de la société 2A Entertainment et spécialiste du secteur de la billetterie, revient sur la façon dont les organisateurs de compétitions sportives gèrent les événements.

Le Qatar est-il prêt à organiser la prochaine Coupe du monde de football ? En attendant 2022, Doha accueillera, du 11 au 21 décembre, la Coupe du monde des clubs de la FIFA. L’occasion de faire un premier point sur l’organisation et sur la façon dont Doha gèrera l’afflux de supporters dans les stades. Pour Ahmed Arbib, fondateur de 2A Entertainment, cet événement pourrait être réussi, à condition que le Qatar s’inspire du modèle asiatique. Notamment en termes de ticketing. « Pour accéder à un lieu, un stade, il vous faut un billet. Par le passé un billet était un objet physique que l’on devait dupliquer ou créer comme on le ferait pour un billet de banque. Aujourd’hui avec le numérique on est passé à 300 % d’augmentation de fraude. Dupliquer, frauder et reproduire voire les transférer par messagerie des billets est d’une facilité déconcertante », résume Ahmed Arbib qui estime que « dans la guerre que nous livrons actuellement au terrorisme, cet aspect doit faire l’objet d’une attention particulière. Il en va de la sécurité des spectateurs ».

Lire la suite >> 

Source : Maghreb Info

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page