[Communiqué] La start-up Delight accélère sa croissance et renforce son pôle clients en accueillant Alice Casenave (Gérard Drouot Productions, Scopitone Média)

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Delight, en forte croissance depuis l’enrichissement de son offre produits fin 2018, renforce l’accompagnement de ses clients grâce à l’arrivée d’Alice Casenave dans ses équipes. 

Alice (La Sorbonne Paris IV, ISCOM, IPBS) a passé 1 an chez Scopitone Media en tant que Senior Presse Officer après 8 ans chez Gérard Drouot Productions, où elle a enchaîné les responsabilités en marketing avant de devenir Responsable du pôle. Elle y a développé, dans un contexte d’excellence et d’exigence, une connaissance très fine des acteurs du spectacle vivant et de leurs enjeux marketing. 

Elle travaillera chez Delight aux côtés de Lisa Pujol (EM Lyon, Sciences Po Lyon) pour développer les relations clients (salles, festivals, producteurs, promoteurs locaux …) et accompagner la croissance commerciale. 

Par ailleurs, Nicolas Blanc (UTC – Alliance Sorbonne Université) rejoint les équipes de Delight en qualité de Data Scientist. Il travaillera aux côtés de Jean Creusefond, PhD (Lead Data Scientist) et de Romain Vincent, PhD (Data Scientist). 

« Ces recrutements apportent un accompagnement expert supplémentaire à nos clients, et participent à l’accélération de la croissance de Delight, en vue du doublement de la taille de son portefeuille dans les prochains mois. » ajoutent Marc Gonnet et Oliver Abitbol, co-fondateurs de Delight. 

À propos de Delight

Delight est une start-up en pleine croissance qui développe des outils digitaux basés sur l’analyse des données au service de professionnels du spectacle vivant : producteurs, artistes, théâtres, salles de spectacle, festivals, billetteries… Delight aide ses clients ( Paléo Festival Nyon, Les Vieilles Charrues, l’Olympia, Caramba Spectacles, Théâtre Edouard VII, Pascal Legros Organisation, Gérard Drouot Productions et 50 autres…) à mieux connaître leurs publics et comprendre leurs motivations, pour mieux cibler les actions de communication et optimiser le remplissage de leurs événements. 

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page