La DGCCRF épingle 10 plateformes de billetterie pour manque de loyauté et de transparence

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La DGCCRF a réalisé une enquête pour « rechercher d’éventuelles pratiques commerciales déloyales et de clauses abusives dans le secteur de la billetterie en ligne. » 

12 plateformes ont été contrôlées par l’autorité de protection des consommateurs : un site de revente, un site mixte et sept distributeurs en ligne. Parmi ces acteurs de la billetterie, 10 de ces plateformes présentaient des anomalies.

La DGCCRF a noté que pour l’ensemble des établissements contrôlés, les informations précontractuelles obligatoires n’étaient pas communiquées aux consommateurs de manière évidente. 

Par ailleurs, le prix des billets mis en avant n’intégrait pas toujours les frais de services supplémentaires, qui apparaissaient en cours de commande. Or, le prix affiché doit intégrer dès le début du processus, les frais qui seront obligatoirement supportés par le consommateur. Le DGCCRF pointe également du doigt les compteurs de temps d’achat, qui pousse le consommateur à acheter rapidement. 

Suite à ces constatations, les plateformes ont été rappelées à l’ordre, et doivent modifier leur pratique.

Ensuite, la DGCCRF a noté la présence de clauses abusives chez 7 plateformes de billetterie, qui ne rembourse pas les frais de services en cas d’annulation de l’événement, et l’impossibilité de demander des dommages et intérêts. 

Enfin, l’Autorité de Protection des Consommateurs a soulevé l’existence de pratiques commerciales trompeuses, comme la « dissimulation ou communication à contretemps du prix effectivement payé par le consommateurs », la dissimulation de caractéristiques essentielles comme la position de site revente, la vente de billets à un prix supérieur à leur valeur faciale, et la déclaration que le billet ne sera disponible que pendant une période limitée. Un procès-verbal a été adressé à cinq plateformes de billetterie sur ces points. 

La DGCCRF conclue ce rapport en enjoignant les professionnels de la billetterie à se renseigner sur leurs obligations « en termes d’information du consommateur sur le prix et les conditions de vente. » 

 

La rédaction

Laisser un commentaire