Viagogo fait du lobbying auprès du gouvernement irlandais

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Pour le président de Viagogo, Cris Miller, l’Irlande n’est plus un pays accueillant pour les acteurs de la tech. 

Alors que la firme est installée depuis 2014 dans le pays, l’Irlande étudie depuis 2018 un projet de loi pour encadrer la billetterie secondaire. Le CEO de Viagogo et ses équipes cherchent donc à convaincre les législateurs du bien-fondé de leur entreprise, en faisant planer le risque de fermer ses bureaux en Irlande et le licenciement de 350 personnes. 

Cris Miller a ainsi déclaré au Sunday Independant que « l’accueil des entreprises de tech a considérablement changé ici, en particulier en ce qui concerne les nouvelles technologies. […] Les critiques portent principalement sur leur propre frustration et le fait que nous soyons sur un positionnement disruptif. » Viagogo s’apprête à investir 10 millions en d’euros en Irlande pour ouvrir de nouveaux bureaux. 

Avec cette prise de parole dans la presse irlandaise, Cris Miller espère ainsi influer sur les décisions des parlementaires et du public, en faisant miroiter des investissements et des emplois. Une entreprise de lobbying est également en cours pour « éduquer les politiciens irlandais sur le fonctionnement » de Viagogo, et sur la façon dont les autres acteurs du marché « diabolisent » l’entreprise « de tech. » 

Source : Independant Sunday

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page