[Juridique] L’Union Européenne légifère contre l’utilisation de bots en billetterie

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Après les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Canada, l’Europe vient de voter une loi qui interdit l’usage de logiciels ou de bots pour acheter des billets en masse sur les plateformes de billetterie primaire.

C’est la première législation encadrant le secteur de la billetterie qui est adoptée au sein de l’Union Européenne.

La réglementation interdit aux revendeurs de contourner le « nombre limite de billets qu’une seule personne peut acheter » avec des outils automatisés et spécifie que les revendeurs « devraient être interdits de revendre des billets pour des événements culturels ou sportifs qu’ils ont acquis en utilisant un bot ». De même, cette loi oblige les revendeurs à s’identifier clairement en tant que tel sur les places de marché où ils opèrent.

Cette réglementation doit être officiellement approuvée en juin, et les Etats membres auront deux ans pour appliquer cette directive au niveau domestique.

« Cette première interdiction au niveau européen est une première importante, et offre la possibilité d’aller plus loin encore à l’avenir, selon les résultats de la mise en application de cette loi. », a déclaré Daniel Dalton, parlementaire européen britannique.    

Cette réglementation a été accueillie favorablement par les associations de promoteurs professionnels ainsi que la FEAT, la nouvelle alliance européenne contre la billetterie secondaire.

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page