Le pass sanitaire freine les spectateurs et certains festivals peinent à se remplir

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les concerts debout et sans limite de jauge en extérieur sont enfin autorisés. Et pourtant, les festivals peinent à faire le plein. 

En effet, les Vieilles Charrues ou encore les Francofolies ne sont pas encore complets : un comble pour ces deux grands festivals français. Il reste encore la moitié des billets à vendre pour les Vieilles Charrues, qui doivent débuter le 08 juillet, et 40% des billets sont encore en vente pour les soirées exceptionnelles des Francofolies de la Rochelle. “Ce n’est pas ridicule mais je ne pensais pas qu’on vendrait moins qu’imaginé”, a déclaré Gérard Pont, patron du festival Les Francofolies à l’AFP. 

En cause : le pass sanitaire obligatoire pour tous les événements de plus de 1000 personnes, jugé contraignant selon certains Français. Un “pass salutaire” pour Gérard Pont, mais son obligation n’étonne pas l’organisation des Vieilles Charrues : « On savait qu’il y aurait beaucoup de questions. Les gens ont encore le traumatisme du stop and go de l’automne. »

Certains organisateurs de festivals ont d’ailleurs demandé au gouvernement sa suppression : une suppression jugée “irresponsable” par la Ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, interrogée sur ce sujet aux Etats Généraux des Festivals. « Il faut rappeler que le pass sanitaire n’est pas une contrainte mais une opportunité, et que le pass sanitaire n’est pas un passeport vaccinal ». 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page