[Juridique] New York veut mieux encadrer la billetterie : plus de tarification dynamique, ni de contrat d’exclusivité

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Aux Etats-Unis, le sénateur de l’Etat de New York vient de soumettre un projet de loi de réforme de la billetterie. 

Ce projet de loi fait suite à une enquête menée pour examiner « les pratiques potentiellement déloyales et trompeuses qui se produisent sur les marchés de billets primaires et secondaires de l’État de New York pour les événements et d’identifier toute réforme législative et politique qui aiderait à garantir que les ventes de billets soient justes, équitables, transparentes et accessibles aux consommateurs et aux autres parties prenantes. »

Le projet de loi propose ainsi d’interdire les pratiques de tarification dynamique, mais aussi de redéfinir le statut de revendeur de billets, d’augmenter les amendes pour utilisation de bots sur des sites de billetterie primaire, et de préciser les bonnes pratiques en cas d’annulation ou de report d’événement. 

Cette loi empêcherait également les distributeurs de facturer des frais supplémentaires au spectateurs qui souhaitent revendre leur billet. Les distributeurs devront limiter les frais de service à 20% de la valeur nominale des billets. 

Enfin, cette proposition de loi a également pour but d’interdire les clauses d’exclusivité entre les salles et les distributeurs de billetterie : une petite révolution pour les Etats-Unis. 

Source : The Ticketing Business 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page