[Presse] Déconfinement : Club libertin ouvert, mais pas discothèque… Les aberrations du calendrier de réouvertures

  • La France entame le 19 mai la première étape de son calendrier de déconfinement, qui doit s’étendre jusqu’au 30 juin.
  • A cette date, les terrasses, les cinémas, les musées et les commerces non-essentiels notamment pourront rouvrir, avec des protocoles sanitaires stricts.
  • Mais parmi les réouvertures, certaines frôlent l’absurdité : des remontées mécaniques, mais pas de pistes, des parcs d’attractions sans manège ou encore des mariages assis avec un couvre-feu à 21 heures.

Certains font sourires, d’autres indignent les professionnels concernés. A une semaine de la première étape du déconfinement, qui devrait nous permettre de retrouver les terrasses, les musées et les cinémas, la réouverture de certains lieux frôle l’absurdité.

Après plusieurs mois de fermetures, les terrasses de café et restaurants, les commerces non-essentiels, les musées ou encore les cinémas rouvriront leurs portes la 19 mai prochain avec des protocoles sanitaires stricts. Mais parmi les réouvertures programmées, certaines étonnent. 20 Minutes fait le point.

  • Des parcs d’attractions, sans attraction

Si vous cherchez la logique, passez votre chemin. Les parcs d’attractions rouvriront bien le 19 mai, mais les visiteurs devront attendre le 9 juin pour pouvoir profiter des attractions. Les « parcs à thème pourront rouvrir dès le 19 mai », avait indiqué la semaine dernière Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat en charge du Tourisme, précisant que cette décision concernait « les activités de plein air, les zoos, avec quelques espaces du type aquarium… » Mais « les attractions en elles-mêmes, au sens juridique du terme, ce sera le 9 juin », de même que les fêtes foraines, avait-il ajouté.

Une décision difficilement compréhensible pour les acteurs du secteur : « On ne comprend pas et on ne voit pas quelle est la distinction entre parc à thème et parc d’attractions », avait réagi la Compagnie des Alpes, propriétaire notamment du Parc Astérix, dont elle n’a pas encore fixé la date de réouverture. « On est en train d’essayer d’éclaircir les choses. »

  • Des remontées mécaniques sans domaine skiable

Le 19 mai marquera aussi la réouverture des remontées mécaniques dans les stations de ski à 50 % de leur jauge (65 % le 9 juin et 100 % le 30 juin). Si cette nouvelle arrive un peu tard, la saison d’hiver étant terminée depuis plusieurs semaines, les professionnels misent désormais sur les amateurs de montagne en été. « L’hiver est fini, c’est une catastrophe (…) C’est une nouvelle qu’on espérait mais ça n’enlève pas l’amertume que l’on vient de subir pendant ces 6 derniers mois », a déclaré Alexandre Maulin, président de Domaine skiable de France, auprès de nos confrères de France 3 Auvergne Rhône-Alpes. Pour les adeptes du ski, il vous reste encore la possibilité de pratiquer le ski d’été à Tignes, Val d’Isère ou encore aux 2 Alpes où la réouverture est prévue le 29 mai.

  • Des clubs libertins, mais pas de discothèques

Grandes oubliées du calendrier de déconfinement, les discothèques, fermées depuis plus d’un an, n’ont toujours pas de date de réouverture. Les clubs libertins, eux, devraient pouvoir rouvrir leurs portes le 19 mai grâce au pass sanitaire. Lire la suite >>

Source : 20 Minutes

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Retour haut de page