[Presse] Coronavirus : Ce que l’on sait sur le concert-test qui devrait avoir lieu à l’Accor Arena

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’événement a déjà été repoussé deux fois, mais les organisateurs ne renoncent pas. Aidé de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, le Prodiss (Syndicat spectacle musical et de variété) veut proposer un concert-test à l’Accor Arena de Paris pour montrer que la vie culturelle peut reprendre malgré la pandémie.

UNE PRIORITÉ NATIONALE

Baptisé «Ambition Live Again», le projet ne cesse d’être remis à plus tard depuis le mois de février. A tel point que, le 12 avril dernier, les organisateurs ont décidé d’écrire directement à Emmanuel Macron pour lui demander son aide.

Or, il y a une semaine, l’événement a été déclaré priorité nationale par le gouvernement. Une décision qui a relancé l’espoir et le travail des organisateurs. Selon les informations du Parisien, ils disposeraient même d’une nouvelle date, le 29 mai. Mais Malika Seguineau, à la tête du Prodiss, préfère rester prudente : «C’est une date de travail, non validée encore».

Interrogée sur franceinfo ce mercredi 28 avril, la maire de Paris, Anne Hidalgo a indiqué qu’elle n’était pas en mesure de confirmer la date du concert, après avoir déclaré : «j’espère vraiment qu’il va avoir lieu, on y travaille». 

7.500 SPECTATEURS PRÉVUS POUR VOIR INDOCHINE

Ce projet de concert-test à l’Accor arena de Paris s’appuie sur des expériences semblables menées à l’étranger, notamment à Amsterdam et à Barcelone. L’événement doit rassembler 5.000 personnes, préalablement soumises à un test de dépistage du Covid-19. Elles seront masquées et resteront debout dans la salle de spectacle, gracieusement prêtée pour l’occasion, pendant que 2.500 autres resteront à l’extérieur.

Le groupe Indochine a déjà fait part de son intention de se produire lors de l’événement. Nicola Sirkis, le leader, a indiqué qu’il attendait simplement «le signal des autorités», expliquant vouloir participer «pour aider toute la profession, pour démontrer, comme à Barcelone, Amsterdam, qu’aller dans un concert, ce n’est pas risqué». Lire la suite >>

Source : CNews – Crédit : [LLUIS GENE / AFP]

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page