[Communiqué] L’événementiel professionnel demande que le calendrier de réouverture soit respecté

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

L’UNIMEV demande au gouvernement de respecter son calendrier de réouverture, en particulier pour le secteur événementiel. “Il devient urgent de passer à la vitesse supérieure” alors qu’un calendrier et un processus de réouverture sont en cours de discussion avec les différentes parties prenantes du gouvernement depuis 3 mois. 

3 étapes de réouverture, espacées de 3 à 4 semaines, sont ainsi proposées :

  • Phase 1 : 35% de jauge pour des événements de type congrès
  • Phase 2 : 50% de jauge pour les événements de type foires, salons, congrès-expositions,
  • Phase 3 : 100% pour tout type d’événement

Ce calendrier ainsi que le protocole sanitaire, transmis au gouvernement fin 2020 sont “toujours dans l’attente d’un retour ou d’une validation”. 

L’UNIMEV se dit également favorable à la mise en place d’un “pass sanitaire”, qui serait une solution “envisageable et complémentaire”. En revanche, l’organisation rejette l’idée d’une territorialisation de la réouverture : la filière de l’événementiel a besoin “de mesures simples et lisibles pour amorcer sa reprise partout en France”. 

« La reprise d’activité de l’événementiel doit intervenir dès le mois de juin pour espérer une libération complète des contraintes sur ces rencontres début septembre. Dans le même temps, il faudra que le Gouvernement accompagne les entreprises fragilisées, par des mesures de soutien entre la réouverture et la reprise effective car le cycle de production des salons, congrès et événements met plusieurs mois à s’enclencher, surtout pour une clientèle lointaine qui ne reviendra que très progressivement », a déclaré Oliver Roux, Président d’UNIMEV. 

L’UNIMEV rappelle que le secteur événementiel professionnel est fermé depuis 14 mois et déplore déjà plus de 20% de dépôts de bilan. 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page