[Presse] Covid-19: le Sénat préconise une réouverture des lieux culturels, mais au cas par cas

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Une mission d’information demande l’organisation de concerts tests et estime que «les salles en format assis pourraient être les premières autorisées à rouvrir de manière progressive».

Accélérer sur les concerts tests et rouvrir chaque lieu en fonction du risque : une mission d’information du Sénat recommande mardi un redémarrage sur mesure de la plupart des lieux culturels à partir de la fin du confinement. «Il est possible de reprendre beaucoup d’activités culturelles sans faire prendre à la population de risques» sanitaires, a déclaré le président de cette mission d’information, Bernard Jomier (apparenté socialiste), en présentant ses conclusions à la presse. «La fermeture de bien des établissements ne paraît pas fondée sur le plan sanitaire», et les maintenir fermés est «une sanction injustifiée», a ajouté l’un des rapporteurs, Roger Karoutchi (LR).

Concrètement, les sénateurs estiment que «les musées et monuments, les cinémas et les salles de spectacle en format assis pourraient être les premiers autorisés à rouvrir de manière progressive», mais ils «ne partagent pas l’option actuelle du gouvernement d’une réouverture uniforme par secteur», a souligné M. Karoutchi. Ils proposent au contraire une réouverture sur mesure, sur autorisation du préfet en collaboration avec les élus locaux, «quitte à ce que les dates ne soient pas les mêmes pour tous», a-t-il poursuivi. Cette autorisation préfectorale garantirait «un contrôle du protocole sanitaire», et «l’adéquation de la programmation» à l’établissement. Les jauges, elles, devraient être adaptées en fonction du volume des salles, de leur disposition et des conditions de ventilation, plutôt qu’une réduction générale à 50%.

La jauge de 5000 personnes retenue par le gouvernement pour interdire les grands rassemblements paraît arbitraire et ne repose sur aucun fondement scientifique

Rapport des sénateurs

Ce cas par cas pourrait à leurs yeux permettre la tenue de davantage de festivals cet été, avec une adaptation «en fonction du protocole sanitaire qu’ils présentent et de leurs engagements en matière de contrôle», plutôt que d’une jauge fixe. Lire la suite >>

Source : Le Figaro – Crédit : CAITLIN OCHS / REUTERS

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page