Pas de spectateurs étrangers pour les JO de Tokyo

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

C’est officiel : les Jeux Olympiques de 2020, qui se dérouleront cet été à Tokyo, après un premier report d’un an, se tiendront sans spectateurs étrangers. 

Alors que 630.000 billets auraient dû être vendus en dehors du Japon, toutes les parties prenantes de l’organisation des Jeux Olympiques et des Jeux Paralympiques ont décidé de faire sans, à cause de la pandémie du COVID-19. 

“Compte tenu de la situation actuelle de la pandémie, il est hautement improbable que l’entrée au Japon pour les personnes venant de l’étranger soit garantie cet été. Afin de clarifier la situation pour les détenteurs de billets et leur permettre d’ajuster leurs plans de voyage, les parties prenantes sont parvenues à la conclusion que les spectateurs étrangers ne pourront pas entrer au Japon au moment des Jeux Olympiques. et Jeux Paralympiques. Cette conclusion contribuera en outre à garantir des Jeux sûrs et sécurisés pour tous les participants et le public japonais.” 

Les billets achetés par des spectateurs étrangers seront remboursés. 

“À bien des égards, les Jeux de Tokyo 2020 seront complètement différents de tous les Jeux précédents », a déclaré Hashimoto, le président du Comité d’Organisation dans un communiqué. « Nous travaillons actuellement sur des dispositifs spécifiques pour partager les Jeux avec le monde entier et rassembler les gens d’une manière adaptée à notre époque. »

Cette décision, compréhensive d’un point de vue sanitaire, à la fois pour le public et les sportifs, annonce un manque à gagner énorme pour le pays, puisque ce sont 200 milliards de yens (soit 1,5 milliard d’euros) de retombées économiques directes et indirectes qui seront ainsi perdues. 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page