Le Texas lève toutes les mesures de restriction sanitaire

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le Texas a décidé qu’il était temps d’abandonner toutes les restrictions sanitaires : depuis ce mercredi 10 mars, l’obligation du port du masque dans les lieux fermés et la réduction à 75% de la capacité des commerces sont terminées. Sont également concernés tous les restaurants et bars, ainsi que tous les événements culturels et sportifs. 

Grâce aux avancées médicales des vaccins et des traitements aux anticorps, le Texas a désormais les moyens de protéger les Texans du virus”, a expliqué Greg Abbott, le gouverneur du Texas. “Il est maintenant temps d’ouvrir le Texas à 100%.”

Les magasins ou événements pourront imposer dans leur enceinte le port du masque ou de mesures de distanciation physique, mais ne seront pas spécifiquement soutenus par le gouvernement texan. 

Le gouverneur a déclaré que le port du masque restait « fortement encouragé » lorsque la distanciation physique n’était pas possible. “La suppression des obligations à l’échelle de l’État ne met pas fin à la responsabilité personnelle.” 

Près de 44.000 personnes sont mortes du Covid-19 au Texas depuis le début de l’épidémie, selon les données de l’université Johns Hopkins. En moyenne, selon le New York Times, le Texas enregistre 6 000 nouveaux cas par jour. 

La Maison-Blanche, de son côté, juge la décision du Texas irresponsable. « La dernière chose dont on ait besoin, c’est ce raisonnement digne de Néandertal, qui dit qu’on peut retirer les masques, oublier ça », a commenté le président des Etats-Unis, Joe Biden. A Dallas, selon un sondage, 70 % des commerces et des lieux publics envisagent de maintenir les consignes sanitaires.

Source: The Ticketing Business 
Crédit vidéo : France 2

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page