Ces pays où le spectacle vivant est de nouveau possible

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La Russie vient de réouvrir ses salles de concerts. Dans deux régions de Sibérie, tous les événements vont pouvoir reprendre, sans aucune limite de jauge. Dans le reste du pays, à Moscou ou Saint-Petersbourg, d’autres régions ont également réouvert depuis janvier leur salles de spectacle, mais avec une jauge limité à 75%. Enfin, dans certaines régions plus poussées, les salles peuvent accueillir seulement 30% de leur public. 

En Russie, les salles de spectacles n’ont pas fermé même si elles ont du s’adapter. “Courant 2020, nous avons dû passer de 50 % à seulement 25 % avant de revenir à cette jauge médiane.”, a expliqué Vladimir Ourine, directeur du Bolchoï de Moscou, lors d’une conférence de presse qui a lieu le 02 mars. “Le gouvernement nous laisse entrevoir une augmentation à 75 % dans quelques semaines et, pour l’été, à un retour à la normale. » 

En effet, depuis le mois de janvier, le pays enregistre une baisse du nombre de cas quotidien et selon les chiffres officiels, le nombre de cas enregistré serait deux fois plus bas qu’en France actuellement. Par ailleurs, la Russie a développé son propre vaccin, qui serait efficace, selon plusieurs laboratoires russes, à 91%. 

Idem en Australie, où les salles de spectacles ont pu rouvrir en janvier jusqu’à 85% de leur capacité maximale, même si le pays reste prudent. Un protocole sanitaire a été mis en place : les artistes doivent prendre leur température à l’entrée de la salle, l’entrée du public est horodatée pour lui permettre de s’asseoir rangée par rangée et tous les spectateurs doivent s’identifier via un QR code pour mettre en place le contact tracing. 

Du côté de la scène, les artistes ne peuvent pas se toucher, et pendant les répétitions, les troupes de théâtre ou de comédies musicales sont séparées en petits groupes. Enfin, tout est désinfecté : les costumes sont méticuleusement rangés dans des sacs en plastique, les micros désinfectés aux ultra-violets, le reste à l’alcool. 

Et malgré le port du masque, l’arrivée et le départ par rangées (comme dans les avions),  le public est au rendez-vous. Les billets, aux mêmes prix, se sont vendus très vite à l’annonce de la réouverture des salles. Depuis, les spectateurs qui craignent les annulations ou report privilégient l’achat de dernière minute. 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page