Le Royaume-Uni teste officiellement une app “passeport santé” pour les concerts

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La startup de billetterie britannique You Check va tester très prochainement son app de passeport de vaccination dans des salles membres du collectif Music Venue Trust. 

Auparavant, You Check proposait une app de billetterie avec tracing des billets pour contrer la revente et qui permettait de communiquer directement avec le public. Désormais, l’app s’est adaptée pour proposer une app qui permet aux publics de se créer un profil et de rentrer leurs informations de vaccination ou de tests au COVID-19. Concrètement, l’app permet de gérer la billetterie d’une salle et d’y relier des informations de santé. 

Les essais, accordés par le Ministère de la Culture britannique, sont actuellement prévus en mars au 100 Club de Londres et à The Exchange à Bristol, lors des événements avec une jauge maximale de 25%. Si les essais sont concluants, d’autres tests devraient être lancés dans d’autres salles au Royaume-Uni avec de plus grandes jauges. 

“La solution de You Check a beaucoup de potentiel pour aider les salles et les promoteurs à gérer les risques”, a déclaré Mark Davyd, PDG de Music Venue Trust. “Elle dispose d’un processus d’authentification rapide et complet qui permet de stocker les informations de santé par rapport à un spectateur et Music Venue Trust est heureux de travailler avec You Check pour explorer comment cette technologie pourrait faire partie d’un processus complet qui nous permettrait de rouvrir chaque lieu en toute sécurité.” 

L’idée du passeport santé fait ainsi son chemin. Des compagnies aériennes comme Emirates et Etihad ont annoncé en janvier des tests sur une application permettant de vérifier les vaccinations avant la montée à bord des avions. De son côté, l’Estonie a également plaidé auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé pour la création de passeports vaccinaux numériques, reconnus mondialement. Une hypothèse que l’OMS n’a pas encore validée : des travaux sont en cours sur ce sujet, mais il paraît compliqué de créer ce système d’identification numérique mondial dans les prochains mois à venir en respectant les données personnelles des citoyens. 

Finalement, ce sera peut-être des mises en application à plus petite échelle, pour une salle de concerts, qui pourraient être motrices sur ce type de technologie. 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page