[Vidéo] Les simulations 3D de Dassault Systèmes montrent que le port d’un masque ajusté protège efficacement les spectateurs d’une contamination au coronavirus.

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Les simulations 3D, menées sur une salle remplie au maximum de sa capacité, ont permis de comprendre comment l’air circule dans la salle, depuis les deuxièmes balcons jusqu’au parterre et à l’orchestre – assez efficacement isolé des spectateurs en la matière. Et de visualiser la propagation de particules virales aux spectateurs et aux musiciens en fonction de différents scénarios.

La technologie au service de la santé

Premier constat : à l’entrée de la salle, port du masque et distanciation physique apparaissent comme des mesures préventives efficaces. À l’intérieur, le système de ventilation de la salle réduit naturellement le risque de contamination. Le flux d’air neuf arrive en effet dans le dos des spectateurs – et des musiciens – et les mouvements latéraux sont faibles. En fait, les dimensions et l’architecture particulière de cette Grande salle Pierre Boulez lui permettent même de fonctionner presque comme un environnement ouvert. Lire la suite >>

Source : Futura Sciences

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page