Liveurope s’inquiète de la mobilité des artistes émergents européens

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Liveurope, une initiative de salles européennes qui soutient les lieux dans leurs efforts pour promouvoir les prochains artistes européens, a dévoilé les résultats de son étude sur l’impact du COVID-19.

Grâce à cette initiative, le nombre d’artistes émergents qui ont pu jouer sur ces scènes européennes a augmenté de 63% en 1 an. Mais depuis la pandémie et la fermeture de ces salles de concerts, l’histoire n’est plus la même. Liveurope compte que le nombre moyen de concerts donnés par des artistes émergents est passé de 36 à 18 en une saison, soit une baisse de 47%, et l’initiative pense que cela ne va pas aller en s’arrangeant ces prochaines années. “Booker un artiste émergent de l’étranger représente souvent un risque financier important pour les lieux, car les revenus de billetterie ne peuvent suffire à couvrir les coûts de productions.”

Liveurope propose donc un “filet de sécurité” pour soutenir ces salles dans la démarche, un soutien “essentiel” pour que les programmateurs européens prennent le risque. Liveurope appelle également l’Union Européenne à se concentrer sur la promotion de la mobilité des artistes européens et le rôle que les lieux jouent dans le développement de leur carrière, en proposant des programmes de financements dédiés. “L’avenir même de la diversité culturelle européenne en dépend.”

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page