La science s’intéresse à la différence entre concerts en livestream et en physique

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le public a pris le pli des concerts en livestream en attendant le retour à des activités normales et ces événements digitaux rassemblent pour certains, des millions de spectateurs. 

A l’image de Dua Lipa, qui s’est produite lors d’un show diffusé dans le monde entier : 263 264 billets ont été vendus, pendant le live des fans de 150 pays différents se sont connectés, et la performance a été visionnée au total 5 millions de fois. 

Mais finalement, la question qui reste : qu’en pensent réellement les fans ? Quelles émotions éprouvent-ils quand ils regardent un concert en livestream par rapport à un concert physique ? 

Une étude internationale, intitulée Digital Concert Experience, va donc s’intéresser à cette question, pour déterminer quelle version d’un concert en livestream est la plus efficace et se rapproche le plus d’un concert physique. Des participants vont ainsi assister à 6 versions différentes d’un concert du quintet Alban Gerhardt & Friends : un stream sur-demande, un “événement social” où les fans pourront interagir, un concert suivi d’une discussion avec le compositeur, un stream en réalité virtuelle, un un « concert numérique à la maison», destiné à être regardé en groupe, et enfin, une diffusion en laboratoire pendant laquelle les chercheurs collecteront des données physiologiques sur les fans. 

Des études préliminaires ont déjà été menées en Allemagne, à l’Université de Zepelin, et qui ont montré que les fans “sourient beaucoup plus fréquemment lors des concerts en physique et ont des réactions physiologiques plus fortes que pendant les enregistrements de concert.” Désormais, cette nouvelle étude s’intéresse aux formats, pour déterminer lesquels sont les plus proches de l’effet et des émotions ressentis par les fans lors d’un concert ‘normal’. 

Source : IQ Mag 

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page