Roxana Maracineanu rassure les organisations sportives sur les aides à venir

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Roxana Maracineanu, la Ministre des Sports, veut rassurer les clubs de sport : “aucun sport ne sera oublié”. 

La Ministre des Sports a voulu rassurer les clubs de sports beaucoup plus dépendants de la billetterie pour leur trésorerie que des droits TV, comme le basket, après des déclarations de Tony Parker parues dans l’Equipe. 

Elle a ainsi rappelé, dans une interview à la République des Pyrénées, que 110 millions d’euros avait été alloués à “tous les sports collectifs” et “pas seulement au football et au rugby”. 4 millions sont également prévus pour les associations sportives. Elle a également assuré qu’il “y aura une répartition faite entre les sports en tenant compte de leur dépendance à la billetterie et de leur situation financière. Tout ça sera étudié au cas par cas.” Elle a également précisé que “dès lors qu’il y a une limitation de la jauge, de manière rétroactive”, les organisations concernées seront aidées par rapport à ce critère. 

La Ministre des Sports a également déclaré que qu’un travail est en cours avec Bercy pour sur l’exonération des charges patronales des clubs et organisations sportifs sur les salaires. “L’événementiel sportif est dans une situation particulière puisque la masse salariale doit être payée alors qu’il y a zéro recette en face.” 

Cette déclaration intervient alors que cette somme et sa répartition précise sont encore en train d’être discutés par la Commission Européenne. Les arbitrages sont en cours d’affinage et “sont actés avec Bercy pour le sport pro parce qu’on est conscient que la situation est très pénalisante pour ces structures qui doivent continuer à payer des charges de ressources humaines.” 

Elle a également rappelé que la pratique professionnelle du sport pouvait continuer à se tenir. ‘Je n’ai jamais envisagé que le sport professionnel s’arrête, quel que soit le niveau des recettes perdues à cause des huis clos. On sera là pour aider, donc il faut maintenir l’activité.”, avait-elle rappelé lors d’un passage sur RMC la semaine dernière. 

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page