[Juridique] L’Irlande interdit la revente spéculative

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le gouvernement irlandais vient d’approuver le projet de loi pour interdire la revente spéculative de billets. Désormais, la revente d’un billet au-delà de sa valeur faciale en Irlande pourra être passible de 100 000 euros d’amende et de deux ans de prison ferme. 

Cette interdiction couvre les événements culturels et sportifs de plus de 1000 participants, sauf les clubs de sport amateurs et les organisations de bienfaisance. Elle pourra être étendue à des lieux de moins de 1000 spectateurs, s’il est confirmé qu’il peut accueillir des événements menant à de la vente spéculative. 

La loi concerne également les revendeurs et les plateformes de revente : les premiers devront afficher lors de la revente, la valeur faciale du billet et les informations de placement, tandis que les secondes devront s’assurer que ces informations sont bien affichées. 

L’adoption de cette loi intervient en pleine crise sanitaire, et à juste cause : le ministre du commerce irlandais, Leo Varadkar, a souhaité accélérer sa mise en place pour éviter la spéculation sur les quelques billets mis en vente pour des événements à jauge réduite en raison de la crise sanitaire. 

Source : The Ticketing Business

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page