[Presse] Covid-19 : Et si une start-up venait à la rescousse du secteur événementiel ?

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Chercheurs et start-up planchent sur le sujet des tests Covid à lecture rapide, à l’instar de NanoScent qui développe un test olfactif dont le résultat est délivré sur smartphone en 30 secondes. De quoi solutionner l’accès aux événements, en attendant un vaccin.

Faciliter et rendre presque instantanée le dépistage est, on le sait, un enjeu stratégique pour le massifier les tests et ouvrir de nouvelles perspectives face à la pandémie. Chercheurs, grands groupes et start-up du monde entier s’y attèlent afin de sortir en premier ce type de tests à lecture rapide, tout en garantissant une fiabilité maximale des résultats, là où les tests sérologiques et PCR demeurent assez longs.

A ce jour, plusieurs projets sont en cours, dont celui de la start-up israélienne NanoScent. Révélée dans les colonnes de nos confrères du Point, la jeune pousse spécialisée dans l’analyse des empreintes olfactives vient de développer une technologie simple et quasi-instantanée. En pratique, il s’agira pour les personnes testées d’inspirer par le nez, retenir son souffle, se boucher une narine et placer un tube dans l’autre narine. Puis expirer dans l’embout nasal, inséré à l’autre extrémité dans un sachet transparent. Le tube nasal est rattaché à un appareil rectangulaire, connecté à un smartphone, qui aspire l’air hors du sachet. Le résultat du test apparaît en une trentaine de secondes sur le téléphone. Dans l’attente de l’autorisation de sa mise sur le marché, l’innovation a d’ores et déjà reçu le soutien du département chargé de la recherche et du développement au ministère israélien de la Défense. Lire la suite >>

Source : Meet-in

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page