[Communiqué] CTS Eventim affiche un CA en chute de 96,6% au second trimestre 2020

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

CTS Eventim a dévoilé ses résultats financiers pour le 1er semestre 2020 : la firme annonce avoir réalisé un EBITDA normalisé presque équilibré au premier semestre 2020. Ainsi, sur les 6 premiers de l’année, le chiffre d’affaire de CTS Eventim a chuté de 71,5% par rapport à l’année précédente, à 198,5 millions d’euros, tandis que son EBITDA s’affiche à -2,7 millions d’euros, contre 111,8 millions d’euros. Plus précisément, sur le second trimestre 2020, le chiffre d’affaires de CTS Eventim a chuté de 96,6%, pour atteindre 13,9 millions d’euros, contre 413,9 millions d’euros sur la même période en 2019. 

Côté billetterie, les revenus ont chuté de 55% sur le 1er semestre 2020, pour atteindre 88,4 millions d’euros. 

En outre, le groupe annonce que les investissements ont été réduits au minimum, et que les mesures de réduction de coûts ont permis de préserver plusieurs millions d’euros. Aucun dividende ne sera versé sur l’année 2019, et le groupe entend mettre en place, sur son marché européen, des systèmes de bons d’achats, afin de préserver sa trésorerie. 

Même si nous traversons actuellement la phase la plus difficile de notre histoire, en raison de la pandémie, nous avons confiance en l’avenir. Les crises sont avant tout l’occasion pour une entreprise de montrer ses atouts. Grâce à une gestion prudente dans le passé, à une solide trésorerie, à des mesures rigoureuses de réduction des coûts et d’efficacité, à des technologies tournées vers l’avenir et, enfin et surtout, à nos employés très motivés, nous sommes également bien placés pour faire face à un marché aussi difficile. Nous sortirons de la crise plus forts et plus agiles.”, a déclaré Klaus-Peter Schulenberg, CEO de CTS Eventim. 

Selon un sondage récent effectué par CTS Eventim, 75% des répondants souhaitent se rendre à un concert dans les 4 mois après la levée des restrictions sanitaires. 80% des répondants sont favorables au dispositif de bon d’achat, et 85% d’entre eux souhaitent pouvoir l’utiliser pour un événement différent de celui qui a été précédemment acheté.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page