Sport – Un huis clos pour la reprise des compétitions ?

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La décision avait été actée à la fin du mois d’avril par la Ligue Professionnelle de Football : les matchs de Ligue 1 et Ligue 2 s’arrêtaient net pour la saison 2019/2020. Le titre de champion de Ligue 1 Conforama était attribué au Paris Saint-Germain et le titre de Domino’s Ligue 2 au FC Lorient pour la saison 2019/2020. La LFP a également indiqué qu’aucun club ne serait rétrogradé de Ligue 2 à National, et que la saison 2020/2021 de Ligue 2 ouvrirait avec 22 clubs. 

Désormais, la question qui se pose concerne la reprise : quand et comment ? La reprise de la Ligue 1 a été fixée au 23 août, mais la LFP doit attendre le comité exécutif de l’UEFA pour entériner le calendrier de la saison prochaine. 

En ce qui concerne les conditions de reprise, rien n’a encore été fixé : à huis clos ou non ? Sportune a analysé les revenus de billetterie des clubs de Ligue 1, afin d’estimer de la somme dont les clubs pourraient se couper en cas de match à huis clos. En moyenne, un club de l’élite du foot français génère 425 000 euros à la billetterie, à chaque rencontre. Néanmoins, les revenus sont très inégaux selon les clubs : les bénéfices liés à la billetterie du PSG sont estimés à près de 2 millions d’euros, à 500 000 euros pour Lille et à 108 000 euros pour Monaco. 

Économiquement, les clubs devraient alors compter uniquement sur le sponsoring et le droit de diffusion. 

Mais surtout, qu’en sera-t-il de l’engagement ? Le championnat allemand, la Bundesliga a repris dans le courant du mois de mai : matchs dans des stades vides, distanciation physique entre les joueurs et le staff sur les bancs de touche… L’ambiance est clairement différente, et l’expérience pour les téléspectateurs n’est certainement plus la même. Dans une tribune publiée sur Slate, l’auteur Laurent Sagalovitsch écrit que “regarder un match de foot sans public a autant d’attrait que de suivre la retransmission d’une messe funéraire.” 

Votre avis sur cette reprise des événements sportifs ?

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page