[Presse] Déconfinement : est-ce que je peux continuer à acheter des places de concert?

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Des spectacles continuent à être mis en vente, mais quelle est la chance qu’ils aient vraiment lieu ? Quelles garanties ai-je d’être remboursé ? Sous quel délai ? Et est-ce que ça aide le monde du spectacle et tout particulièrement de la musique d’acheter un billet ?

Ce n’est pas totalement exclu, mais l’espoir est mince de voir des concerts à l’automne, qui plus est dans une salle debout. Les recommandations qui viennent d’être publiées, en particulier le 4 m² par spectateur, rendent la mission difficilement possible. « Chez nous, on passerait de 280 personnes à 20, professionnels compris. On ne va pas organiser un concert pour dix spectateurs », réagit Aurélien Delbecque, directeur des 4 Écluses à Dunkerque.

Et son scepticisme est largement partagé. « On programme avant tout en 2021 », reconnaît Florent Decroix, directeur de la société de production lilloise À Gauche de la lune.

Pour autant, l’impossible n’étant pas encore certain, de nouveaux concerts sont régulièrement annoncés pour l’automne.

La garantie d’être remboursé

Est-il raisonnable d’acheter des places pour cette fin d’année et même début 2021 ? « Oui, affirme Aurélien Binder, vice-président du Prodiss, syndicat national du spectacle musical et de variété. Car en France, la loi garantit que les spectacles reportés ou annulés soient remboursés ».

L’argent de votre billet est mis sous séquestre par le distributeur et n’est versé à la production et à l’artiste qu’une fois que le spectacle a eu lieu. « Les trois gros vendeurs de billets que sont France Billet (Fnac), Ticketmaster et SeeTICKETS (ex DigiTICK) sont des sociétés responsables et solides », ajoute Aurélien Binder.

Selon lui, aucun risque de ne pas revoir son argent en cas d’annulation, donc, mais reste à savoir sous quel délai. « Nous avons demandé à France Billet, Ticketmaster et SeeTICKETS qu’ils s’engagent sur des délais précis et nous attendons des réponses. »

À titre d’exemple, Ticketmaster nous promet le remboursement de nos places pour Paul McCartney à Villeneuve d’Ascq d’ici quatre semaines. En revanche, France Billet ne nous remboursera nos tickets pour un concert de Damon Albarn (Blur) à Paris que « sous trois à quatre mois ». Lire la suite >>

Source : La Voix du Nord

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page