La Ministre des Sports envisage un retour très progressif des activités sportives

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

« Ce qui est certain, c’est que le sport ne sera pas prioritaire dans notre société. […] Il n’est pas prioritaire aujourd’hui dans les décisions qui sont prises par le gouvernement. » a déclaré Roxana Maracineanu, ministre des Sports, invitée dans l’émission Le Club d’Eurosport, le 22 avril. Propos qu’elle a complété le lendemain sur Twitter : “J’ai toujours été persuadée que le sport a un rôle majeur dans notre société. Cette conviction est renforcée par la crise. La reprise du sport est essentielle pour que la vie reprenne. Mais restons lucides et patients. Aujourd’hui, notre priorité est la santé des Français.” 

Alors que les différentes fédérations ont vu toutes leurs activités se stopper avec la crise sanitaire du COVID-19, la Ministre des Sports a tout de même apporté un début réponse sur la reprise des activités. Toutes les compétitions ont été stoppées, et celles qui le peuvent, ont été reportées (Euro 2020 ou Mondial d’Athlétisme par exemple), mais les acteurs du sport, dont l’économie est basée sur les revenus de billetterie et, pour certains fédérations, les droits de TV, commencent à peiner. 

Interrogée par Eurosport a donc détaillé les scénarios possibles pour les compétitions : une reprise à la mi-juin si toutes les conditions sont réunies (testing des athlètes et des spectateurs), reprise en septembre des championnat ou voire une saison blanche. Elle a d’ailleurs précisé, que quel soit le scénario de reprise des championnats, il se feront dans un premier temps à huis clos “ou en mode dégradé avec des restrictions très strictes au niveau des spectateurs présents”.

Roxana Maracineanu a conclu son entretien en indiquant que l’interdiction des rassemblements avec du public, qui devrait tenir jusqu’à mi-juillet, pourrait se prolonger « a minima jusqu’en septembre » voire « jusqu’à nouvel ordre, jusqu’à ce qu’on trouve un vaccin ». 

Dans un compte-rendu de réunion du 20 avril, publié par la Fédération française d’études et de sports sous-marins, le Ministère des Sports envisage pour le moment une reprise de l’entraînement dès le 11 mai pour les athlètes professionnels, une reprise des activités sportives à partir du 11 mai dans les écoles, et une reprise des activités pour toutes les associations sportives dès le 15 juin. 

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page