[Communiqué] SNES : Le Spectacle continue !

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Face aux graves difficultés que rencontre le secteur du spectacle vivant dans le contexte de l’épidémie due au coronavirus, le SNES, Syndicat National des Entrepreneurs de Spectacles, demande au Gouvernement la mise en place d’un fonds d’urgence à l‘instar de celui mis en place suite aux attentats, afin de soutenir l’activité des entrepreneurs de spectacles, qu’ils soient producteurs, entrepreneurs de tournées, salles de spectacles ou encore cirques ou compagnies ; ainsi que l’emploi du secteur.

MISE EN PLACE D’UN FONDS D’URGENCE POUR SOUTENIR LES ENTREPRENEURS DE SPECTACLES !

En effet, après l’annonce le 9 mars de l’interdiction de tout rassemblement de plus de 1 000 personnes en milieu clos ou non sur le territoire national jusqu’au 15 avril 2020, les entrepreneurs de spectacles sont confrontés à de grandes difficultés et doivent répondre à des obligations de reports ou d’annulations de leurs spectacles.

Ces impacts sont extrêmement préjudiciables sur leurs économies, déjà fragilisées tout récemment par les mouvements sociaux liés à la réforme des retraites, par les mouvements des « gilets jaunes » et ce depuis les attentats ; et sont dès à présent visibles sur l’emploi des artistes et des techniciens.  

Toutefois, les spectacles sont maintenus dans les salles accueillant moins de 1 000 personnes et les artistes et les techniciens sont mobilisés chaque soir pour accueillir les publics.

Le spectacle est vivant !  

A propos

Le SNES, Syndicat National des Entrepreneurs de Spectacles, 2e syndicat représentatif du spectacle vivant privé, représente près de 300 entreprises : producteurs, entrepreneurs de tournées, compagnies, lieux de spectacles ; dans toutes les disciplines artistiques : théâtre, variétés, humour, danse, opéra, musique classique, musiques actuelles, chanson, rock, jazz, cirque, jeune public…
www.spectacle-snes.org

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page