« Le monopole de Ticketmaster est un fait » : l’extension du décret de consentement critiqué

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Début janvier, le Ministère de la Justice a décidé d’étendre le décret de consentement Live Nation-Ticketmaster pendant 5 années supplémentaires, afin de protéger le marché du monopole du géant de la promotion. 

L’American Antitrust Institute, organisation indépendante et à but non lucratif, vient de déclarer que cette extension « ne pourra pas ou peu dissuader de futurs comportements anticoncurrentiels ».

L’organisation a envoyé une lettre au Ministère de la Justice pour demander « une réponse plus forte que la simple modification du décret de consentement de 2010 ». Selon l’American Antitrust Institute, « le monopole de Ticketmaster sur le marché de la billetterie est un fait, comme l’avait reconnu le gouvernement en 2010 ». 

Par ailleurs, l’organisation pointe du doigt le rôle de Live Nation dans le développement de la revente de billetterie, en soi-disant restreignant la transférabilité des billets, en contrôlant l’inventaire de billetterie pour ne remettre en vente des billets seulement 48h avant la date de l’événement. « Les recours inefficaces du décret de consentement de 2010 ont non seulement faciliter les violations dudit décret par Live Nation-Ticketmaster, mais ont également exercé un pouvoir de marché sur les revendeurs. Ces éléments auraient dû composer un facteur majeur dans la décision du Ministère de la Justice de rechercher des mesures d’applications plus strictes, plutôt que de prolonger le décret. » 

Live Nation-Ticketmaster n’a pas réagi à cette lettre.

close

Oh salut 👋
Nous sommes heureux de vous voir sur MGB Mag.

Inscrivez-vous à notre newsletter Toute l’actualité du marché de la billetterie chaque semaine dans votre boîte mail

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page