[Etude] Music by Numbers : focus sur le tourisme musical au Royaume-Uni

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Selon l’étude « Music by Numbers », édité par UK Music, l’économie des concerts a généré 1,1 milliards de livres de revenus en 2018, soit 10% de plus qu’en 2017. 

Au total, l’industrie musicale britannique a rapporté 5,2 milliards de livres à l’économie du Royaume-Uni en 2018, et a employé plus de 190 000 personnes à travers le pays. 

Les concerts et festivals ont rassemblé en 2018 29,8 millions de fans, 2% de plus qu’en 2017, et ce sont les festivals qui ont généré le plus d’enthousiasme, avec une hausse de 23% de la fréquentation sur un an. 

Music By Numbers s’est également penché sur la part du tourisme culturel et plus particulièrement musical : ce seul segment est en hausse de 12% et a généré 4,5 milliards de livres en 2018. 888 000 spectateurs se sont déplacés de l’étranger pour assister à des concerts ou des festivals au Royaume-Uni : une proportion de public en hausse de 10% entre 2017 et 2018. Par ailleurs, plus de 45 000 emplois ont pu être créés ou maintenus grâce au tourisme musical. 

Les touristes étrangers qui se sont rendus au Royaume-Uni pour assister à des événements musicaux continuent de dépenser toujours plus : en moyenne, ils consomment pour 851£ lors de leur voyage. Enfin, c’est l’Ecosse qui attire le plus de touristes musicaux au Royaume-Uni. 

Des chiffres qui prouvent la bonne santé de l’industrie musicale au Royaume-Uni, mais pas de quoi se reposer sur ses lauriers non plus. Sauvegarde des « grassroots venues », ces salles underground, développement des talents et de l’éducation musicale, rémunération juste et équitable des artistes, et libre-circulation des talents, avec l’ombre du Brexit : autant de sujets que l’industrie musicale britannique doit faire face pour continuer à croître.

Consulter

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page