[Etude] Le marché de la billetterie de concert estimé à 25 milliards de dollars pour 2023

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

PwC vient de publier ses prévisions pour le marché des médias et de l’entertainment 2019-2023. 

Révélé par IQ Magazine, le marché de la billetterie pour les concerts dépassera les 25 milliards de dollars en 2023, soit une hausse de 3,33% depuis 2018. Que ce soit avec des artistes comme Ed Sheeran ou Taylor Swift, dont les revenus de billetterie de leur tournée 2018 a dépassé les 100 millions de dollars, ou des groupes comme The Eagles ou Guns n’ Roses. Selon PwC, le secteur de l’electro est également très porteur : les événements électro « attirent les foules et sont très lucratifs. » Les DJ font ainsi partie des artistes les mieux rémunérés. 

L’étude dévoile une tendance très forte : l’hyperpersonnalisation des contenus et des expériences de loisirs et de divertissement. Le marché global du divertissement et des médias, qui devrait augmenter à un taux de croissance annuel composé de 4,3% d’ici 2023, semble se construire autour d’une multitude d’offres et de services de recommandations personnalisées pour satisfaire les besoins de tous les consommateurs. 

De la même manière que les playlists personnalisées font légion sur les plateformes de streaming, verra-t-on émerger durablement ce même type de services pour le live ? 

Alibaba a lancé en 2018 un package VIP « 88 VIP » qui donne accès à ses membres à des privilèges sur tous ses services : commerce, divertissement, services locaux, etc. MoviePass, spécialiste de la billetterie de cinéma aux Etats-Unis, a lancé un système d’abonnement cinéma illimité, dont le prix varie selon la localisation de l’utilisateur. 

On peut néanmoins se demander : l’hyperpersonnalisation et la multiplicité des offres ne peuvent-ils pas tuer la demande ? A force de proposer tous les types de contenus possibles, dans tous les domaines du divertissement (vidéos, audio, musique, live, cinéma, jeux vidéo…), quels seront les réalités économiques des créateurs de contenus ?

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’étude ici. 

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page