La Russie enquête sur le « drip pricing » des billetteries

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le Service Fédéral Anti-Monopole Russe vient d’ouvrir une enquête sur le leader de la billetterie Ponominalu sur des pratiques de « drip pricing », c’est-à-dire d’afficher un prix d’appel avant de le faire augmenter avec des frais supplémentaires lors de l’acte d’achat. 

Le Service Fédéral a ainsi épinglé de telles pratiques lors de la mise en vente de billets pour un concert du groupe Kasta en janvier dernier. « La publicité ne contenait aucune information sur les frais de service et de commission. Il est impossible d’acheter des billets sur le site internet de Ponominalu sans payer des frais de service. » 

Cette pratique, considérée comme frauduleuse dans la majorité des billets, est en réalité très courante dans le marché de la billetterie. Aux Etats-Unis et au Canada, des plateformes ont déjà été condamnés pour ce manque de transparence.

Source : IQ Magazine

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page