[Juridique] La Nouvelle-Zélande prépare de nouvelles mesures pour contrer la billetterie secondaire

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Ces derniers temps, le pays a pris à bras le corps le sujet du marché secondaire, avec notamment des actions en justice contre Viagogo. Mais le gouvernement souhaite aller plus loin et préparer des mesures pour protéger les fans.

Ainsi, la Ministre de la Culture et le Ministre du Commerce néo-zélandais ont annoncé un projet de loi qui limiterait le prix de revente des billets, la mise en place d’obligations de transparence pour les sites de revente, et l’interdiction de bots pour acheter des billets.

Une consultation doit être menée avant de proposer un projet de loi. En effet, selon le gouvernement, les mesures déjà en place, comme le Fair Trading Act, qui interdit les pratiques trompeuses, ne sont pas suffisantes pour protéger les consommateurs.

« Nous connaissons tous des personnes qui ont acheté des billets pour des gros concerts, des événements sportifs ou des festivals et qui n’ont pas pu y assister parce que les billets étaient faux ou contrefaits. Ce ne sont pas seulement les événements internationaux qui sont en cause : ces pratiques affectent également notre secteur culturel local. […] Il est fondamentalement injuste que des personnes fassent du profit avec la revente de billet tandis que notre secteur culturel n’en profite pas et que les consommateurs sont arnaqués. », a déclaré Jacinda Ardern, première ministre néo-zélandaise.

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page