[Brève] L’e-marketing appliqué à la culture

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La société Tradespotting pratique pour ses clients, dont des théâtres comme le Monfort, une politique commerciale de relance.

Traquer les indécis, les hésitants, ceux qui sont venus vers la billetterie d’un site, et puis n’ont pas fait l’achat, telle est la mission que s’est notamment fixée Tradespotting – ou, comme le dit joliment Louis Favre, son responsable du développement : « Opérer une piqûre de rappel. »

Lire l’enquête : Le big data, planche à billets du spectacle

Le principe est simple : Tradespotting a posé une bannière de publicité pour ses clients (La Philharmonie de Paris, Les Vieilles Charrues, Rock en Seine, le réseau du Centre national de la variété…) sur un site. Vous avez cliqué dessus, poursuivi vers la billetterie ou pas, acheté ou non… Tout cela, les cookies inoculés par Tradespotting l’ont enregistré. En allant sur la billetterie, le programme a inscrit une ligne de code qui vient fouiller votre navigateur. Lire la suite >

Source : Le Monde

La rédaction

Laisser un commentaire

Retour haut de page